BornToBe Around The World

Site perso de BTB
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Politique française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BornToBe
Français(e)
Français(e)
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 33
Localisation : Madrid
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Politique française   Jeu 4 Jan - 19:03

À moins de quatre mois des élections présidentielles françaises, le débat politique est intense et les hommes politiques français oublient presque leurs responsabilités au nom de leur campagne électorale - y compris ceux qui ne se sont pas encore officiellement présentés comme candidats.

Mais au delà de la polémique, j'aimerais savoir qu'est-ce que vous pensez de la politique française actuelle, ses acteurs, son rôle international, etc. Ce que vous voulez.
A priori qui vous plaît le plus?
Qui vous semble le plus apte, qui a le plus le profil adecuat?

Smile Évidemment sur un sujet aussi sensible que peut être celui de la politique, il faudra faire tout son possible pour garder son calme Mr Green et le respect de l'autre Réflexion ... Razz
Je suis le premier à en faire la promesse.

Les français avons la réputation, ou plutôt sommes sujets d'un cliché à l'étranger selon lequel nous parlons beaucoup de politique - ce cliché existe surtout dans les pays anglo-saxons où, pour l'avoir vérifié par moi-même, il ne se parle que très peu de politique...
... Comme disent les belges : "quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, on a raison de penser ce qu'on pense!" Very Happy

Allez, n'hésitez pas!


A menos de cuatro meses de las elecciones presidenciales francesas, el debate político es intenso y los politicos franceses casi olvidan sus responsabilidades en nombre de su campaña electoral - incluso los que todavía no se han presentado oficialmente como candidatos.

Pero más allá de la polémica, me gustaría saber que pensais de la política francesa actual, sus actores, su rol internacional, etc.
Lo que querais.
¿A priori quien les gusta más?
¿Quien les parece el más apta, quien parece tener el perfil adecuado?

Smile Evidentemente con un asunto tan sensible como aquello de la política, se tendra que esforzar en mantener la calma Mr Green y el respecto del otro Réflexion ... Razz
Soy el primero en prometerlo.

Los franceses tenemos la reputación, o mejor dicho somos sujetos de un cliché en el extranjero según cual hablamos mucho de política - este cliché existe sobre todo en los países anglo-sajones en donde, por haberlo comprobado por mí mismo, no hablan casi nunca de política...
... Como dicen los belgas : "cuando se ve lo que se ve y que se escucha lo que se escucha, ¡se tiene razón en pensar lo que se piensa!" Very Happy

Venga, sin vergüenza! (tambien me interesa mucho lo que se piensa al respecto desde un punto de vista ajeno Wink )


BTB · Humhuuummm

_________________
"L'omnipotence du présent annihile le passé et transcende le futur"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://borntobedech.free.fr
BornToBe
Français(e)
Français(e)
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 33
Localisation : Madrid
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Politique française   Mar 20 Mar - 14:42

Bien que visiblement, vous n'en avez absolument rien à foutre - honte à vous - je laisse quand même un lien important pour la préservation de la démocratie.

Il s'agit d'une pétition pour empêcher l'utilisation du vote électronique lors des élections. J'en profite pour laisser également le texte d'un article du monde qui en parle:

Article du Monde du 20/03/2007 a écrit:
Soupçons sur le vote électronique

Le 22 avril, un à deux millions de Français ne trouveront dans leur bureau de vote ni bulletins ni enveloppes. Pour exprimer leur voix, ils presseront deux touches - la première pour choisir un candidat, la seconde pour confirmer leur choix. Pour la première fois en France, lors d'une élection présidentielle, ces citoyens utiliseront des ordinateurs de vote. Un peu plus d'un millier de terminaux sont aujourd'hui installés dans une cinquantaine de communes, mais leur déploiement ne va pas sans polémique.

Depuis le début de l'année, plusieurs personnalités et partis politiques s'interrogent sur les risques inhérents à ces systèmes. "Des machines à voter basées sur des matériels informatiques sont aujourd'hui en cours d'installation (...) en France, sans qu'un débat public ait eu lieu sur le bien-fondé de cette technicisation du vote et les éventuels risques de fraude et de manipulation", déclarent ainsi les Verts dans une motion adoptée début février. Le Parti communiste est sur la même ligne. Selon Patrick Bloche, député (PS) de Paris, "un sentiment de méfiance domine largement au Parti socialiste" vis-à-vis d'appareils "qui semblent bien moins transparents que les urnes en Plexiglas".

"Les machines à voter sont accessibles aux malvoyants, permettent un dépouillement immédiat, sans gâchis de papier, sans besoin de table de dépouillement, de scrutateurs, etc., plaide pour sa part Hervé Palisson, directeur de France-Election, importateur en France des machines à voter néerlandaises Nedap. Il faut savoir que, faute de volontaires, ce sont des employés municipaux payés en heures supplémentaires qui procèdent au dépouillement dans certaines communes."

Cette dématérialisation du suffrage est pour certains un risque intolérable. "Le système de vote actuel a été conçu pour que quiconque, même le plus ignorant, puisse se forger l'intime conviction que le vote s'est déroulé honnêtement, dit Roberto Di Cosmo, chercheur au laboratoire Preuves, programmes et systèmes (CNRS, université Paris-VII). Lorsque le vote se fait par voie électronique, est-il possible de se forger, seul, la même conviction ? La réponse est non : il faut recourir à l'expert, à l'argument d'autorité."

L'impossibilité de vérifier l'intégrité du vote inquiète bien au-delà de quelques universitaires ou personnalités politiques. La principale société savante d'informaticiens, l'Association for Computing Machinery (ACM), a récemment pris une position de consensus appelant à ce que tout système de vote électronique soit doublé d'un dispositif d'impression d'un bulletin contrôlé de visu par l'électeur. Ces bulletins papier pourraient être stockés dans une urne classique, autorisant ainsi un recomptage ultérieur des suffrages. Cette précaution ne figure pas dans le règlement technique émis en novembre 2003 par le ministère de l'intérieur (il faut préciser que, dans le vote traditionnel, les bulletins papier ne sont pas conservés mais détruits le soir même après la proclamation des résultats dans chaque bureau, à l'exception des blancs et nuls qui sont annexés au procès-verbal). Les trois modèles d'ordinateur à voter homologués en France - construits par Nedap, l'espagnol Indra Sistemas et l'américain ES&S - sont donc dépourvus d'un tel dispositif de contrôle.

D'autres reproches sont formulés. "Le règlement technique du ministère admet que le programme utilisé dans les machines à voter soit secret, c'est-à-dire que le code-source ne soit pas rendu public, dit ainsi Chantal Enguehard, maître de conférence en informatique à l'université de Nantes. Il est donc impossible aux simples citoyens de l'examiner : la protection du secret industriel a été jugée plus importante que la transparence de la procédure de vote." Par la voix de son directeur, France-Election fait cependant savoir que le code-source n'est pas rendu public pour des raisons de sécurité, mais qu'il a pu être ausculté par des organismes de contrôle comme le Bureau Veritas.

A l'automne 2006, un groupe d'informaticiens néerlandais a fait l'acquisition de machines Nedap pour en évaluer l'intégrité. "Ces informaticiens ont démonté une machine, ont constaté qu'ils pouvaient en changer le logiciel et l'ont reprogrammée pour jouer aux échecs", explique M. Di Cosmo. Surtout, ils affirment être parvenus à capter les radiofréquences émises par la machine à une distance de 25 mètres environ et être ainsi à même de savoir si le nom affiché sur l'écran à cristaux liquides de l'appareil - le nom du candidat pour lequel le vote a été enregistré - comporte ou non des caractères accentués. "Ce qu'ils ont fait, c'est simplement de vérifier que la machine fait bien ce qu'on lui demande", tempère M. Palisson. Quant à la possibilité de surveiller à distance le fonctionnement de la machine, "l'expérience a été faite sur un ancien modèle qui n'est plus en service et, de toute façon, il serait possible de mettre en oeuvre le même type de surveillance avec le vote classique, au moyen de caméras installées dans les isoloirs", réplique le directeur de France-Election, qui fait valoir qu'aucun dysfonctionnement des appareils Nedap n'a été rapporté.

"NEUTRALISER UN CANDIDAT"

L'exercice auquel se sont essayés les informaticiens néerlandais n'est pas isolé. En octobre 2006, quatre chercheurs du département d'informatique et d'ingénierie de l'université du Connecticut sont par exemple parvenus à reprogrammer un terminal de vote Diebold, l'un des constructeurs les mieux implantés aux Etats-Unis. "Une attaque de base peut neutraliser entièrement un candidat, échanger les voix apportées à deux candidats ou biaiser les résultats en reportant sur un candidat les votes apportés à un autre, écrivent les auteurs dans le compte rendu de leurs travaux. La corruption du système peut rester dormante jusqu'au jour de l'élection, ce qui rend impossible sa détection par le biais de tests préélectoraux." Sans que des fraudes avérées aient été mises au jour, plusieurs cas de défaillances de systèmes de vote électronique ont été documentés ces dernières années, surtout aux Etats-Unis, mais aussi en Europe.

Un exemple fameux est l'incident de Schaerbeek (Belgique), le 18 mai 2003. Le décompte des voix exprimées avait excédé de plus de 4 000 le nombre d'inscrits dans la circonscription. Incapable d'en élucider la cause, le collège d'experts mandaté par les autorités fédérales belges a conclu que "l'erreur (avait) très probablement été occasionnée par une inversion spontanée et aléatoire d'une position binaire". C'est-à-dire, en somme, qu'un bit informatique de l'ordinateur de vote a pris "spontanément" la valeur 1 au lieu de la valeur 0. "Ce phénomène, ajoutaient les experts, est abondamment décrit dans la littérature spécialisée." Il ne l'est pas dans le code électoral.

Stéphane Foucart (avec Edouard Bal)

BTB

_________________
"L'omnipotence du présent annihile le passé et transcende le futur"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://borntobedech.free.fr
BornToBe
Français(e)
Français(e)
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 33
Localisation : Madrid
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Politique française   Jeu 12 Avr - 14:57

... Pas mieux...

Vote utile ou vote inutile?

Vu depuis l'Espagne, la présidentielle est à la fois confuse et plus que limpide.

Confuse parce qu'il est très difficile d'adhérer à un candidat.
Je suis plutôt de gauche.
Passons sur les "petits candidats" qui n'ont aucune chance d'aller au second tour.
Passons également le cas Le Pen, dont l'idéologie et la portée sont claires.
Considérons donc les trois candidats "institutionnels".
Mme Royal paraît totalement incompétente et perdue dans un monde qu'elle est en train de découvrir.
M Bayrou apparaît donc, si l'on ne veut pas tomber dans la gauche trop extrême, comme être l'alternative. Mais il peine également à convaincre. Il ne suffit pas de dire qu'il n'est ni de gauche ni de droite (bien au contraire).
Quant à M Sarkozy, force est de constater que c'est celui qui a mené la meilleure campagne jusqu'à présent (et de loin), et que c'est probablement le plus capable de diriger les pays. Pourtant, je ne suis pas du tout d'accord avec ses idées, donc hors de question de voter pour lui.

Enfin la présidentielle est plus que limpide, car je vois mal comment ce dernier ne sera pas président.
M Le Pen conservera ses 15-25% quoi qu'il arrive.
Or, Bayrou, en devenant un candidat sérieux, prend des votes à gauche et à droite, et contribue ainsi à maintenir relativement bas les pourcentages de vote des trois opposants à Le Pen. Ce qui place celui-ci obligatoirement au second tour. Contre le meilleur candidat des trois "challengers": Sarkozy.
Evidemment, le second tour ne fait alors plus aucun doute.

Alors pour quelqu'un de gauche comme moi, que faire?
Y a t'il un vote utile? ...Mon vote sera t-il utile?
Voter Chirac au second tour était déjà limite acceptable, mais alors Sarkozy, ça fait mal à la carte d'électeur...

BTB

_________________
"L'omnipotence du présent annihile le passé et transcende le futur"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://borntobedech.free.fr
BornToBe
Français(e)
Français(e)
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 33
Localisation : Madrid
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Politique française   Lun 23 Avr - 19:21

D'un côté je suis vraiment content de m'être planté dans mes pronostics (avec notamment la bonne surprise des 10% du FN), d'un autre côté...

Choisir de voter entre une incapable et un fou ne m'enchante guerre...

BTB · De nouveau apolitique... Murff

_________________
"L'omnipotence du présent annihile le passé et transcende le futur"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://borntobedech.free.fr
AmyLee
Français(e)
Français(e)
avatar

Nombre de messages : 309
Age : 30
Localisation : Lille
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Politique française   Mar 24 Avr - 22:59

stoi l'incapable ! :p

~AmyLe ~ Du côté des femmes, irrémédiablement =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatimeme.skyblog.com
BornToBe
Français(e)
Français(e)
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 33
Localisation : Madrid
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Politique française   Mar 24 Avr - 23:52

C'est quand même triste de constater qu'elle a basé la plupart de sa campagne sur sa féminité... Et qu'en plus elle le sort comme un bouclier...

Enfin, quand on voit que 30% de gens sont favorables à Sarko sur un premier tour, on peut se dire qu'il y a un net problème d'éducation en France...

BTB

_________________
"L'omnipotence du présent annihile le passé et transcende le futur"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://borntobedech.free.fr
AmyLee
Français(e)
Français(e)
avatar

Nombre de messages : 309
Age : 30
Localisation : Lille
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Politique française   Mer 25 Avr - 18:40

pourquoi pas ? Pourquoi pas revendiquer le fait qu'elle soit une femme candidate aux présidentielles ??? C'est ce qui la rend plus intéressante pr certainES. Le fait qu'elle dise merde a tous ces connards vieux jeu et machos au possible et ait la volonté d'aller jusqu'au bout en tant que femme, je trouve ça très bien moi ! Parce qu'arpès tout, le problème qu'il serait urgent de régler, c'est la maturité de la France ... ou plutot des françAIS .... quand on voit les réflexions qu'elle a pris ds la gueule parce que c'est une femme ... on se dit que la france, c'est 90% de machos ... Alors si elle peut régler tous ces problèmes entre hommes et femmes ... je crie oui !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatimeme.skyblog.com
BornToBe
Français(e)
Français(e)
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 33
Localisation : Madrid
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Politique française   Mer 25 Avr - 18:48

C'est précisément pour ce genre de réflexion que la France politique ne "mûrit" pas, et que le débat est tué dans l'oeuf...
Réduire le débat politique à un "débat" sexyste, c'est quand même dommage.

Surtout que ça, si ne me m'abuse, c'était lors des primaires (élections au sein du PS), et qu'elle l'a bien cherché. Quand on base toute sa campagne sur sa féminité, il faut bien s'attendre à recevoir des attaques dans le même domaine.
Parce que de loin - de très très loin - DSK avait un meilleur programme qu'elle (même s'il ne me plaît pas du tout, ce gars).
Seulement voilà: elle sort son sourire, son "je suis femme au foyer, je suis mère de quatre enfants", ses tailleurs sexys et c'est tout. Pas de programme - que des lignes basiques et sans consistance. Les mêmes erreurs qu'auparavent. Et elle continue.

Après avoir insulté et conspué Bayrou, voici qu'elle lui fait les yeux doux pour récupérer son electorat.
C'est une femme. Mais c'est un homme politique comme les autres.
Je ne crois pas qu'il y ait beaucoup de monde qui votera Sarko juste parce qu'elle est femme.

Le PS n'est pas prêt de diriger de nouveau la France...

BTB

_________________
"L'omnipotence du présent annihile le passé et transcende le futur"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://borntobedech.free.fr
AmyLee
Français(e)
Français(e)
avatar

Nombre de messages : 309
Age : 30
Localisation : Lille
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Politique française   Mer 25 Avr - 22:42

sans commentaire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatimeme.skyblog.com
BornToBe
Français(e)
Français(e)
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 33
Localisation : Madrid
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Politique française   Mer 25 Avr - 22:55

Very Happy
Ça restera un sujet éternellement tabou, entre nous, n'est-ce pas...?

BTB · Rolling Eyes

_________________
"L'omnipotence du présent annihile le passé et transcende le futur"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://borntobedech.free.fr
AmyLee
Français(e)
Français(e)
avatar

Nombre de messages : 309
Age : 30
Localisation : Lille
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Politique française   Jeu 26 Avr - 1:02

tout à fait Wink

tout comme la clope entre ludo et moi ... pourquoi est ce qu'il ne veut pas comprendre ...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatimeme.skyblog.com
Nithael
Français(e)
Français(e)
avatar

Nombre de messages : 639
Age : 33
Localisation : Dublin...
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Re: Politique française   Mer 2 Mai - 21:22

RAB, je suis Dublinois à vie !!! La faute à qui...

- NTL -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BornToBe
Français(e)
Français(e)
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 33
Localisation : Madrid
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Politique française   Jeu 3 Mai - 22:07

Pas mieux...

BTB · Pas mieux non plus.

P.S.: y a qu'à voir le débat entre les deux gais-lurons: même en Espagne ils se foutent de leur gueule...!

_________________
"L'omnipotence du présent annihile le passé et transcende le futur"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://borntobedech.free.fr
BornToBe
Français(e)
Français(e)
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 33
Localisation : Madrid
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Politique française   Mer 9 Mai - 18:20

Tiens, un article intéressant pour ce qui croient encore que Ségolène Royal a perdu à cause des vilains machos...
(suivez mon regard Shocked )

Citation :
Comment on perd une élection, par Alexis Dalem
LE MONDE | 09.05.07 | 13h21
"Si elle était désignée, sa défaite serait presque assurée." Cette phrase, je l'ai écrite dans un texte publié dans ces mêmes colonnes le 25 août 2006. J'y expliquais que, malgré les sondages, qui n'ont aucune valeur prédictive à plusieurs mois du scrutin, l'équation personnelle et la ligne politique de Ségolène Royal ne pouvaient conduire le Parti socialiste qu'à un échec.

J'aurais préféré que les faits me donnent tort. En relisant ces lignes, le sentiment qui domine est celui d'un immense gâchis. Car cette élection était imperdable pour la gauche. Imperdable parce que rarement le candidat de la droite a suscité une telle peur et un tel effet de vote "anti". Parce que jamais depuis 1974 une majorité sortante n'a gagné l'élection présidentielle.

Parce que le souvenir du 21 avril 2002 a fortement mobilisé la gauche. Imperdable surtout parce que tout montrait une attente de gauche très forte dans le pays. Un sondage Ipsos sorti des urnes du 22 avril révèle que, parmi les six thèmes qui ont le plus compté dans le choix des Français, cinq donnent un avantage à la gauche (chômage, pouvoir d'achat, éducation, exclusion-pauvreté, retraites) contre un seulement à la droite, l'insécurité, dont le poids dans la campagne a été bien moindre qu'en 2002.

Le candidat de la droite l'emporte, mais la France n'est pas à droite. La plupart des thèmes qui ont dominé le débat depuis des années sont de gauche : demande de protection contre les déséquilibres de la mondialisation, demande d'une Europe plus sociale et plus démocratique ("non" au traité constitutionnel), demande d'une protection sociale consolidée (mobilisation contre les réformes Fillon), demande d'un droit du travail protecteur (mobilisation contre le contrat première embauche), demande de services publics garantis dans les quartiers comme dans les zones rurales, demande d'une nouvelle donne écologique, demande d'une école de l'égalité réelle, demande d'un Etat fort, capable de réguler et de stimuler l'économie.

Alors pourquoi cet échec ? La principale raison, c'est Ségolène Royal elle-même, non sa personne, mais ses choix politiques. Tout autre candidat aurait probablement fait mieux qu'elle.

Ces choix, ceux d'une ligne politique perdante, elle les a arrêtés le plus souvent seule, sans consulter son parti. Ségolène Royal a imposé une droitisation des thématiques - ordre, sécurité, drapeau -, ce qui revenait à remettre au coeur du débat des thèmes favorables à la droite. Autant offrir directement l'élection à l'adversaire ! Elle a privilégié le discours sur la méthode (la démocratie participative, le "renouvellement politique") et sur le sociétal, qui sont des questions secondaires pour l'électorat.

Elle a délaissé les thèmes économiques et sociaux, l'enjeu européen et la mondialisation, alors qu'ils constituent la clef pour l'avenir, ce que les Français savent bien. A tel point - grand paradoxe - que Nicolas Sarkozy a pu se présenter comme le candidat de la protection contre les "désordres du libéralisme". Elle a opéré un déplacement vers le centre confirmé par l'offre d'alliance faite à François Bayrou, qui a jeté dans la perplexité de nombreux électeurs de gauche.

La campagne brouillonne de Ségolène Royal, marquée par l'improvisation permanente, a permis à Nicolas Sarkozy d'apparaître comme le candidat de la crédibilité, du rassemblement et surtout du changement, alors qu'il était le candidat de la majorité sortante. Cette campagne sans véritable ligne directrice a été trop solitaire et trop personnalisée. Les impairs se sont multipliés et les propositions sont restées floues. "Nous en discuterons après." Mais les Français ne votent pas pour des promesses de discussions !

Tout faux, en un mot. S'il y avait une leçon à tirer du 21 avril 2002, c'était qu'il fallait retrouver le chemin de l'électorat populaire. Ségolène Royal a cru y parvenir en parlant d'ordre, de sécurité et de participation, alors que cet électorat attendait un vrai changement à gauche sur le terrain économique et sociale, fondé sur des propositions précises. Résultat : sa campagne a eu un effet démobilisateur sur l'électorat de gauche. Elle n'a su rassembler ni son camp, ni sa base électorale, ni créer une dynamique au-delà.

Les sondages sortis des urnes montrent que près de la moitié de ses électeurs n'a voté pour elle que par rejet de Nicolas Sarkozy. Face à un candidat moins polarisant, son score aurait été encore plus faible. Contrairement à ce qu'elle prétend, elle n'a pas engagé le renouvellement de la gauche ; elle a approfondi sa crise.

Le Parti socialiste doit accepter de tirer pleinement les conséquences de ce fiasco. Rien ne serait pire que de refuser, au nom de l'unité, d'analyser ses raisons et d'opérer les remises en cause nécessaires. Faire ce travail est d'ailleurs le meilleur moyen pour préparer les législatives : montrer aux Français, et avant tout aux électeurs de gauche, que l'on a compris leur message. Renouveler la politique, c'est d'abord cela : mettre chacun devant ses responsabilités.

Le parti a besoin d'une refondation autour d'une ligne authentiquement de gauche, d'une gauche concrète et d'avenir. C'est là l'enjeu de fond. Ségolène Royal a imposé sa candidature à partir d'une critique du socialisme français qualifié d'"archaïque". Ce discours lui a valu le soutien d'une partie du monde médiatique, intellectuel et culturel acquise à l'idéologie de la "troisième voie". Selon eux, le problème du PS français viendrait de ce qu'il n'a pas réalisé son aggiornamento social-démocrate. Le résultat de cette élection contredit cette affirmation. Le socialisme du centre porté par Ségolène Royal est mis en échec. Les Français ont préféré la présomption du changement avec Nicolas Sarkozy, si douloureux puisse-t-il être, au risque du statu quo avec le social-centrisme de la candidate socialiste.

Face aux quatre grands enjeux actuels - persistance du chômage de masse, risque de décrochage économique de la France, précarisation généralisée de la société et nouveaux périls environnementaux -, seul un projet de transformation à gauche peut être crédible. C'est ce projet renouvelé, en prise avec les enjeux de demain, et enfin sérieux qu'il faut maintenant reconstruire.

______
Alexis Dalem est chercheur en science politique et corédacteur en chef de la "Revue socialiste".

BTB · Plus apolitique que jamais...

_________________
"L'omnipotence du présent annihile le passé et transcende le futur"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://borntobedech.free.fr
Nithael
Français(e)
Français(e)
avatar

Nombre de messages : 639
Age : 33
Localisation : Dublin...
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Re: Politique française   Dim 13 Mai - 13:03

Ici aussi à Dublin, ils se foutent de leurs gueules...d'ailleurs j'ai une chaîne Irlandaise qui se nomme France 24, donc j'ai regardé vite fait le truc et qu'est-ce qu'on a pris lors des élections. Les journalistes étaient tous très souriant et vraiment sur le plateau, il y a avez une ambiance hilare !!!

- NTL - Please, I want to die !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BornToBe
Français(e)
Français(e)
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 33
Localisation : Madrid
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Politique française   Mer 20 Juin - 15:12

Robert Solé écrit des billets quotidiens pour Le Monde.
Certains sont excellents.
Je laisse celui d'aujourd'hui.

Robert Solé a écrit:
XXIe siècle, par Robert Solé
LE MONDE | 20.06.07 | 13h59

Comme chaque jour, à l'heure du thé, tirés à quatre épingles, ils devisaient sous une tonnelle, dans le grand jardin du Paradis. Les affaires de la France, bien sûr... Le général de Gaulle ne comprenait pas que le ministre le plus en vue du gouvernement soit chargé d'écologie. "Est-ce parce que Borloo rime avec Malraux ?" Georges Pompidou ne comprenait qu'une dame se déclarant "ni pute ni soumise" devienne secrétaire d'Etat. "Jusqu'où Mai 68 nous mènera-t-il ?" François Mitterrand ne comprenait pas que la gauche ait pu laisser échapper une personne aussi emblématique que Fadela Amara. "Moi, pour la ville, j'avais su débaucher Bernard Tapie."

La conversation s'anima quand un ange vint annoncer la nomination d'un ministre virtuel : Bernard Laporte, sélectionneur du XV de France, ne prendrait la jeunesse et les sports qu'en octobre, après la Coupe du monde de rugby. "La France change", grommela de Gaulle en allumant une cigarette. Le silence qui accueillit ce propos valait approbation. Pompidou reposa la théière : "Un nuage de lait, mon général ?"

BTB

_________________
"L'omnipotence du présent annihile le passé et transcende le futur"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://borntobedech.free.fr
Strato
Français(e)
Français(e)
avatar

Nombre de messages : 111
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Politique française   Lun 25 Fév - 23:49

La dernière fois, sur une chaîne du câble, j'écoutais une interview d'Amara Fadela (secrétaire d'Etat et fondatrice de "Ni Pute Ni Soumise" si j'ne m'abuse... Rolling Eyes ), et j'ai été très surpris de voir qu'une personne avec un statut aussi important (toujours si j'me trompe pas) puisse aussi mal s'exprimer...

Elle n'y arrive pas à enchaîner deux phrases sans faute de langue, ni tic, ni toc, etc...

Bref, ça la fout mal, quand même ! :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BornToBe
Français(e)
Français(e)
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 33
Localisation : Madrid
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Politique française   Mar 26 Fév - 14:31

As-tu suivi la campagne présidentielle?
Celle qui m'a le plus choqué, ça a été Ségolène Royal! Incapable de s'exprimer correctement en public, avec les aspirations qu'elle a! Un ton monocorde, ponctué par des "euh... euh...", "voilà", et toutes les petites erreurs qu'on nous apprend à ne pas commettre en cours de communication (et j'en ai eu une heure par semaine, une année seulement)...

Que dire également de Sarkozy, qui fort de son statut exemplaire de chef de l'Etat, qui compte "nettoyer au kärsher" la "racaille", se permet de dire "casse-toi alors, pauvre con" à un agriculteur qui refusait de lui serrer la main...?
Ce type est une racaille, un parvenu d'en bas qui est entrain de satisfaire tous ses caprices: entre imposer l'acceptation de lois inconstitutionnelles à la cour de cassation, imposer qu'un détenu reste plus en prison parce que, et même aller jusqu'à enlever la pub sur la télévision française, parce qu'un jour il a dû être dégoûté d'attendre la pub... Notons au passage qu'il compte compenser la pub par des fonds étatiques: ou comment augmenter la dette de l'état, gratuitement...
Enfin passons...

BTB ¤ A gauche ils valent rien, à droite c'est un dictateur déguisé, le centre a implosé, et les extrêmes sont ridicules... Quelle option?

_________________
"L'omnipotence du présent annihile le passé et transcende le futur"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://borntobedech.free.fr
Strato
Français(e)
Français(e)
avatar

Nombre de messages : 111
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Politique française   Mar 26 Fév - 16:40

Bon, après vérification, elle est bien Secrétaire d'Etat !!! Et la différence est là d'avec S.Royal ! Déjà, tout le monde le savait que Royal ne savait pas parler ! :-P ! Puis, elle n'est ni présidente ni quoi que ce soit, donc on s'en branle d'elle !! Même, ses "euh" sont ridicules à l'écran, mais c'est très loin du niveau de Fadela qui parle comme Ribéry !! affraid

ex : "comment qu'il faut faire ?" !!! En pleurs

D'ailleurs, en parlant des "euh" de Royal, j'ai une putain d'anecdote, j'en reviens pas encore...

Le mercredi soir, j'ai cours de Lexicographie ! Ma prof, pas mauvaise pour autant, emploie très souvent cette interjection ! Le mercredi avant les vacances, un pote me prenait le cours, pendant que moi, je m'amusais à TOUS les compter...

Bon, nous avons deux heures de cours normalement, mais on a commencé 10 min en retard, et on a eu une pause de 20 min parce que beaucoup sont allés la voir à l'intercours pour lui pauser plein de questions sur le dossier qu'on avait à rendre pour la rentrée. Du coup, on a eu 1h30 de cours...

Devinette : Combien de "euh" a-t-elle employé en 1h30 ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BornToBe
Français(e)
Français(e)
avatar

Nombre de messages : 955
Age : 33
Localisation : Madrid
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Politique française   Mar 26 Fév - 18:59

780.

_________________
"L'omnipotence du présent annihile le passé et transcende le futur"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://borntobedech.free.fr
Strato
Français(e)
Français(e)
avatar

Nombre de messages : 111
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Politique française   Mer 27 Fév - 2:31

BornToBe a écrit:
780.

Pourquoi 780 ?? Quel raisonnement (ou hasard) t'a amené à un tel nombre ? ^o)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Politique française   

Revenir en haut Aller en bas
 
Politique française
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Polyomavirus et/ou mue française
» Revue Française des Cichlidophiles - Mensuel - n° 302 - Octobre 2010
» La faverolles française naine
» Heros efasciatus rivière Comté (Guyane française)
» La gastronomie française classée au patrimoine de l'Unesco.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BornToBe Around The World :: Forum :: Débats, Debates-
Sauter vers: